Culture: La Finale de l’inter quartier culturelle 2017 1ère Edition lancé par le bureau du conseil communale de la jeunesse de Bougouni pour le sauvegarde de la culture et de la paix au Mali, Massablacoura reflète ce que nous avons perdu de nos traditions …

Après le report du même événement  qui devait ce tenir le 22 septembre dernier, voici enfin venu le jour de la grande finale de l’inter quartier culturelle qui a pour thèmes « le sauvegarde de  la culture et de la paix au Mali  ».

troupe de Massablacoura photo by Ballay

Nous sommes au jeudi 28 septembre 2017

Dans la salle HADJA DENI du complexe culturelle SIRABA TOGOLA de la capitale de Banimonotié bondée, les cinq quartiers finalistes se sont affrontés sur des disciplines  aussi variés qu’attrayants et qui portaient sur les éléments de notre patrimoine culturel : danses, imitation d’artiste et sketch. Les quartiers finalistes sont : Massablacoura, Faraba, Medine, Hèrèmakônô  Nord, Hèrèmakônô Centre.

Rappelons que l’esprit de cette compétition est de ramener notre jeunesse à nos valeurs culturelles. Car, pour donner une idée de la déperdition culturelle, prenez le cas d’une cérémonie quelconque : mariage ou baptême par exemple. Pourquoi choisit-on  des sonorités occidentaux ou nous habiller en veste  plutôt qu’avec nos tissus et nos coutures du terroir ?  Finalement, nous n’avons pas de  bastion qui ait pu  résister à l’invasion culturelle venue des pays voisins ou de l’occident.

En répondant à cette question, vous comprendrez la nécessité de ne pas laisser mourir notre culture. Il nous appartient de les revaloriser surtout par le biais de tel événement.

Interview 1

  1. Bougouni-city@ photo by Ballay

    Samou MARIKO Acteur culturel et membre du Jiri

« Bon enfaite l’organisation de cette compétition par la jeunesse de Bougouni, est une très bonne cause dans la mesure où personnellement j’ai eu a dire que la jeunesse de Bougouni est une jeunesse moribonde (une jeunesse qui ne vie pas sa vie).Une jeunesse qui ne fait pas l’art la plus pure, non ça c’est n’est pas une jeunesse. Donc t’en mieux si cette année a l’occasion du 22 septembre la jeunesse du conseil communale a eu l’’unitiative d’initié cette compétition. Et je sais que ça ne serai certainement pas une faille et ca vas surement perdurer dans le temps. En tout cas pour ce qui me concerne, je les félicite beaucoup et ça nous rassure car nous nous étions inquiets par ce que qui vas assure la relève depuis les années 80 nous nous avons évolué a l’ombre des Siraba TOGOLA, des Toumani  etc…

Maintenant les autres qui devaient évoluer a notre ombre sont  absent  alors c’est ce qui fait que nous nous devenons incontournable dans le processus culturelle de Bougouni  donc si aujourd’hui les jeunes on eu la présence d’esprit d’organiser ça ca nous rassure et sa nous donne la confiance. Donc bon vent aux organisateurs et beaucoup de courage. »

Interview 2

  1. Bougouni-city@ photo by Ballay

    Ngou BAGAYOKO Acteur culturel et président des Jiri

« Tout d’abor je tien a félicité le conseil de la jeunesse pour cette initiative qui est a ses début il y’a beaucoup  de chose qu’il faudrait parfaire et je pense que en tant qu’acteur culturelle on vas s’investir ensemble pour que  les prochaines éditions réussites par ce que en tant que président du Jiri  mon constat est telle que les jeunes on besoin de formation et cette formation nous somme là pour la faire pour vous là donner et pour surtout la relève que vous êtes. »

Interview 3

Bougouni-city@ photo by Ballay

Diala DIAKITE Président du conseil communale de la jeunesse de Bougouni

« Je remercie toute la jeunesse de Bougouni y comprit nos commissions  de travail sans qui cette activité n’allait lieu et aujourd’hui je suis tres content  tres ravis par ce que la jeunesse de Bougouni a montré ce qu’il sait faire  dans le domaine culturelle. Les remarques   j’ai eu à faire aujourd’hui  est que toute les équipes ont donné la meilleur d’eux même mais franchement comme ils jouaient  dans un jeu, ou  il y’a un gagnant et un perdant donc Massablacoura était qu’a même le  quartier le plus performant. Mais j’encourage tout ces jeunes et je pense qu’ils amélioreront  leurs talents.  Pour finir, sachez qu’il n’y a pas de proclamation officielle de l’école vainqueur. L’important étant de participer et de faire bonne figure. Puis que nous voulions une troupe théâtrale pour le cercle de Bougouni,  l’événement sera désormais de coutume car je me rappel il y’a plus d’une dizaine d’année, ca ce faisait. Mais aujourd’hui, les gens ont tendance à oublier la culture de notre cité pour ressortir notre culture dans sa diversité. Cet événement  sera continuel même après notre mandat ».

A savoire

Le civisme, le patriotisme et le nationalisme forment un trio interdépendant.

Le patriotisme est évidemment, l’amour de la patrie. C’est à dire la volonté de se dévouer et au besoin, de se sacrifier pour défendre la patrie en particulier contre les attaques externes…Le nationalisme quant à lui, permet de défendre les intérêts d’un pays. S’il est fondé sur la prise de conscience réelle à un moment précis de l’histoire par une communauté de former une nation, il permet d’arriver à la vraie indépendance du pays.

Dans le sketch présente nous avons constate que le patriotisme et des vrais messages de paix était les sujet de cette compétition culturelle

Cependant, le nationalisme n’est pas du tout synonyme de xénophobie, c’est à dire de l’hostilité à l’égard de tout ce qui est étranger.

Pour une meilleure gestion des relations humaines, il faut accepter la différence des autres.

Respecter ces principes, c’est se respecter, connaitre ses droits et devoirs de citoyen afin de contribuer au développement de son pays.

Alors vive la paix au Mali et vive la paix universelle

Les résultats du Final de l’inter quartier culturelle 2017 de Bougouni 1ère Edition

Sketch :

1er  Massablacoura

2ème Hêrèmakônô Nord

3ème Hêrèmakônô Centre

Chorégraphie :

1er  Massablacoura

2ème Faraba

3ème  Médine

Imitation d’artiste :

1er  Médine

2ème Hêrèmakônô Nord

 3ème Massablacoura

par Moussa Djibril Sangaré Ballay 

0

Moussa Sangare

des jeunes activiste qui se dirige vers l'emergence commun

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :