Le Festival international Didadi de Bougouni, quelle rencontre culturelle pacifique ?

nous etions hièr à la déxième journée du festival international Didadi de Bougouni.c’etait la nuit la plus attendue par la population de Banimonotié car les artiste affichés de cette nuit etaient parmis les plus influants tels que: Doussou Ballo de wassoulou,Groupe Lolo qui est a un mois et 12 jours de ca création et le « Festival Internation Didadi » de Bougouni a  historiquement beneficié de la premiere prestation de cet groupe dont le talent a été remarquablement aprecié par le public.

 

L’un des moments le plus emotionnel a été la prestation du groupe Amanar et Ami Wassidié

, tous venus du nord du pays pour montrer au monde entier que le Mali c’est aussi le nord et reste un et indivisible, la population de Banimonotié aussi de son coté a prouvé que le vivre ensemble se trouve au sud en partageant les mèmes pas de danse avec la forte communauté tamasheq, arabe et shoraï vivant dans la region de Sikasso. Ce festival a une fois de plus montré toute la diversité de la culture malienne et a cultivé la paix.

Les nordiste ont été suivient par « les Dogons de Banantoumou », venus du pays dogon, ont donné un spectacle impressionnant et mysterieux du jamais vu par certains enfants du sud.

On ne peut parler du « Festival internation Didadi » de Bougouni sans l’implication des artistes de la cité de Banimonotié et c’est pour cela que quatres jeunes rappeurs, tous de la ville de Bougouni etaient aussi a l’affiche dont Bena Flow et Papenzy, qui ont aussi fait leurs prestations lors de la première jounée et cette dexième journée a reçu la lourde sortie du tout nouveau « single » intutilé « Vraie Kissè Den » de Robot Sexy qui a montré que ses ambitions ne sont pas seulement le football mais aussi l’essor de la ville de Bougouni sur le plan culturelle.
Hors de la musisque mais toujours dans le cadre de la decouverte des jeunes talentieux de Bougouni nous soulignons le courage d’un jeune pas comme les autres qui a surprit tout le monde par sa creativité, Adama Samaké jeune photographe communement appelé ORTM a encors offert a M. Bakary Togola parrain de l’evement une photo des sites touristique de la cité de Banimonotié.Cet événément etant un lieu de culture, d’echange, de savoir et de paix. Vue le moment difficile que travrse notre pays , les organisateurs ont pensé aux rires des uns et des autres avec le passage du grand humoriste Yoro Diallo.L’association « Seko Ani DonKo » qui est à l’origine de cet evenement tient à ce que chaque année les spectateurs soient de plus en plus nombreux à venir vers ce grand rendez-vous international de Festival Didadi et pour rendre cela possible, il a fait appel à Bouillé Koïté un jeune artiste qui avec son ami Sidiki Diabaté ont aussi marqué l’année 2016 avec des chansons très romantiques et de vrais concerts de reuissite au Mali et partout dans le monde pour rendre un vibrant hommage àtous les amoureux du dit festival.
Et enfin pour terminer cette soirée de la dexième et avant dernière  journée  du festival le prince du rap Africain
le seul rappeur validé par la majeur partie des jeunes et les enfants de la cité  de Banimonotié le Team Gladia l’incontournable Iba One est venu une seconde fois gravé son nom dans l’histoire du Festival international Didadi de Bougouni avec une prestation plus emouvente que celle de la 3eme édition auquel  il a été aussi invité.

Source : BOUGOUNI-CITY
Rédigé par Moussa Djibril Sangare

Le 18  Mars 2017
Bougouni-Mali                                               www.bougouni-city.com

0
fb-share-icon0
20
fb-share-icon20

Moussa Sangare

des jeunes activiste qui se dirige vers l'emergence commun

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :