Les éclairages publics ne s’allument plus à Bougouni : Qu’est ce qui ne vas pas ?


Le coordinateur de l’EDM SA de Bougouni apporte des éléments de réponses au micro de BOUGOUNICITY.
Plus d’un mois que les éclairages publics ne s’allument plus à Bougouni, dès lors cette ville paisible située à 163 Km de la Capitale (Bamako) rentre dans une insécurité grandissante, des accidents, assassinats et autres font écho. Est-ce une considence ? Ou un Fléau qui n’est forcément dû aux problèmes d’éclairage, certes mais c’est dans l’obscurité que le malfaiteur est à l’aise dans ses forfaits.
Une situation qui inquiète la population de Bougouni, certain n’hésite pas à montrer leur mécontentement au fournisseur d’électricité (EDM S.A) à travers les radios, ainsi que sur les réseaux sociaux
BougouniCity étant aujourd’hui l’œil et l’oreille de la population du Banimonotié, s’est donné le devoir d’aller à la rencontre du coordinateur de l’EDM S.A à Bougouni afin d’en savoir davantage sur le problème
M. Souleymane TOURE, coordinateur de l’EDM S.A de Bougouni, nous explique la raison de la coupure actuelle des lampadaires dans la ville :
« Nous avons au total sept (7) groupes électrogènes afin de produire de l’électricité pour tout Bougouni, trois (3) seulement de ses sept sont en marche là où je vous parle, les quatre (4) autres sont en pannes, donc le problème est dû à une insuffisance de production » à expliquer M. Souleymane TOURE, le coordinateur de l’EDM.SA à Bougouni

« Nous avons réfléchi par rapport à la situation, il faut d’abord prioriser les foyers et puis après viendra le tour des éclairages public. » ajouté-t-il.
Si la chaleur dérange les êtres humains, il faut aussi reconnaitre que les machine à monteur aussi n’en résistent pas n’ont plus. Vu l’épanouissement avec l’installation des usines et autres structures de développement dans la ville la consommation s’augmente de jour en jour. Actuellement à Bougouni en plus de la charge des foyers et les lampadaires les usines en tant que sources d’économie sont aussi fourni en électricité par l’EDM S.A
D’après les explications du coordinateur ces usines sont aussi suspendues pendant la nuit afin de donner de l’électricité dans les familles.
« Souvent moi et mes agents nous restons sur pied jusqu’à 06 heures du matin, juste pour maintenir l’électricité chez nos clients. Le souhait du commerçant est d’avoir plus de client pour vendre plus, l’EDM S.A a est un commerçant. La direction nationale est entrain de tout mettre en œuvre pour satisfaire les clients, aujourd’hui pour seulement éclairé Bougouni, en 24H nous dépensons entre huit millions (8.000 000) et dix millions (10.000 000) de gasoil, de 06 heures à 06heurs ce qui équivaut dire que nous consommons entre treize mille (13.000) et quatorze mille (14.000) litres de gasoil en une seule journée. » affirme-t-il.
Selon un adage de chez nous : « L’arbre ne cache pas la foret »
Si les clients ont de quoi à se plaindre de l’EDM S.A
L’EDM S.A déplore aujourd’hui le comportement de certain citoyen et clients dont le coordinateur n’a manqué de dénoncer à notre micro :
Ce qui nous fatigue beaucoup est que souvent certains clients voient leurs voisins volés de l’électricité mais ils ne les dénoncent pas en plus de cela les camions de passage casse nos poteaux mais personne n’est là pour les arrêter ou et même nous alerter. Les poteaux là sont pour les maliens et non pour l’EDM S.A s’ils sont détruits c’est le problème de nous tous. Donc que la population nous aide à lutter contre ces comportements si non notre raison d’être à Bougouni c’est d’éclairer et nous ne ménagerons aucun effort pour cela.
Moussa Sangaré

0
fb-share-icon0
20
fb-share-icon20

Moussa Sangare

des jeunes activiste qui se dirige vers l'emergence commun

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :