Sport/formation : une formation à la faveur de l’association des entraineurs de football des trois cercles (Bougouni, Kolondieba, Yanfolila)

L’association des entraineurs de football de Bougouni, Kolondieba, Yanfolila comme nous à expliquer son président Boubacar Diarra, considère le sport comme l’un des plus grands facteurs éducatifs qui aussi peut garantir le développement d’un pays.

Pour apportés leurs pierres à l’édifice lui et son association programment dans leurs plans d’action : des compétitions de football, des conférences sur le sport et des formations pour les jeunes entraineurs (football) des trois cercles.

Et c’est d’ailleurs en en ce sens qu’ils avaient initié une formation qui visait à apprendre aux entraineurs : le coaching de football la pédagogie sportive, préparation physique des joueur et la charge d’entrainement pour les joueurs

La formation s’est tenue du 17 au 22 juin 2019 dans la salle de réunion du centre secondaire d’Etat civil de Massablacoura.

Mohamed Togola alias Fatal et Madou Sow dit Marcelo Lippy deux imminant formateurs en coaching étaient disponibles pour une vingtaine de participants, la formation à durée une semaine.

A la cérémonie de clôture de ladite formation fait ce 23 juin 2019 dans la même salle, les participant nous témoignent leurs satisfactions et impressions, à travers leurs porte-parole M. Bourehima Traoré :

« Nous avons reçus des éclaircissements des exemples de la part de nos formateurs qui n’ont ménagé aucun effort pour nous apprendre on peut dire qu’ils ont été des vraies pédagogues au cours de la formation nous avons su : qu’est-ce qu’un coach ? qui doit l’être ? quelle sont ses taches ? tous ceux qui font un meilleur coach. »

Rappelons que ses formateurs ont tous les deux reçus des formations des qualité ou ils ont aussi été compté permit les meilleurs de leurs promotions à leurs retours : Madou Sow était partir en Algérie pour représenter la Mali ou-il à reçu une formation pendant un an et remporte la deuxième place devant plusieurs personnes de nationalité différente.

Mohamed Togola Fatal un jeune brillant et confiant qui aussi revient de la capitale avec une quatrième place lors de sa formation en tant qu’entraineur.

« Moi et Madou Sow Marcelo Lippy nous sommes des fiertés pour le Mali particulièrement la ville de Bougouni car lors de nos formations nous avons rehaussé le nom de notre contrée le Banimonotié avec nos sens d’écoutes et de compréhensions. Je le dis et je redis à haute voix, vous devriez nous suivre pour former des meilleures équipes nous avons les connaissances et les qualités qu’il faut. » affirme Mohamed Togola Fatal

Plusieurs acteurs et animateurs sportive de Bougouni ont participé à cette cérémonie de clôture de formation dans la salle nous avons enregistré la présence de M. Hamidou Coulibaly dit Prince président des supporteurs de l’USB qui lui aussi a montré tous ses sentiments de joie par rapport à l’initiative et explique cette association des entraineurs auras toujours sont soutien et qu’il fera de sont mieux pour les accompagné pour un avenir meilleur.

Le sport : le football n’est pas un plan secondaire à Bougouni c’est la seule activité qui peut actuellement réunir toute la population de Bougouni autours d’une même idéal.

Souvent lors des compétitions des entraîneurs par manque d’expériences et de formation mènent leurs équipes vers la défaite et provoque la colère des supporteurs, espérons que cette formation rapportera un changement à cela et que les participant serons des vrais acteurs pour l’avancement du sport dans les trois cercles comme le souhaite leur association.

Moussa Sangaré

 

0

Moussa Sangare

des jeunes activiste qui se dirige vers l'emergence commun

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :