STOP COVID-19: Fatou Doumbia depuis les Etats Unis d’Amérique s’engage avec le goupe WhatsApp BOUGOUNI-CITY PUBLIC.

Fatou Doumbia, une jeune femme malienne originaire de Bougouni a un rêve pour sa contrée.

Fatou DOUMBIA


C’est à travers un groupe WHATSAPP initié par le portail numérique Bougouni-City, regroupant plusieurs personnalités administratives, politiques et civiles, dénommé BOUGOUNI-CITY PUBLIC que Fatou est entrée en contact avec sa communauté. Elle lui a fait part de ses projets pour un développement durable local.
Pour Fatou tous les problèmes doivent être convertis en des opportunités pour les jeunes. L’un de ses objectifs est de faciliter l’insertion des jeunes au sein de leur communauté. Comme le pensent les administrateurs et modérateurs de ce grand « Grin Virtuel »: « il est temps d’agir » et cela est une idée entièrement soutenue par Fatou. Pour elle chaque débat sur ce groupe WhatsApp doit être suivi d’une action concrète.

Une détermination qui l’a poussée à agir dès la clôture du second débat sur BOUGOUNI-CITY PUBLIC. C’était sur la maladie à Coronavirus communément appelée le COVID-19. Elle pense qu’une production locale des masques de protection contre la contamination au coronavirus est possible avec les jeunes tailleurs talentueux de Bougouni.
Pour prouver sa bonne foi et son engagement en ce sens, elle a envoyé une somme pour sa contribution. Elle a sollicité, au cours des échanges sur BOUGOUNI-CITY PUBLIC, la collaboration des uns et des autres pour la concrétisation de cette première activité.
Ce geste de Fatou sera-t-il une lueur d’espoir pour la jeunesse de Bougouni qui aujourd’hui est abandonnée à son sort.
Nous savons tous que les initiatives ne manquent pas à cette jeunesse de Bougouni. Certes , mais bon nombre d’entre eux sombrent dans le noir avec leurs initiatives et ambitions par ce qu’ils ne sont pas soutenus .
En cette période de confinement qui favorise chaque jour le taux de chômage de jours dans notre pays le Mali, la jeunesse de Bougouni se sait plus à saint se vouer?
Aujourd’hui plusieurs jeunes sont au chômage technique causé par la pandémie du Coronavirus ou COVID-19. Ce groupe WhatsApp, en deux semaine de débat vient de montrer ses preuves que seule l’union fait la force et que si nous rêvons d’un développement durable c’est ensemble qu’il sera une réalité. Avec l’engagement de Fatou DOUMBIA quelle considère comme un départ pour un Bougouni émergent. Si l’initiative est soutenue nous sommes sûrs et certains qu’il aura un nombre négligeable de jeunes sans emploi chez nous.
les caches nez ont été fierment fais par les jeunes couturier de Bougouni, ont été distribuer ce mercredi 06 mai 2020, dans le grand marché de Bougouni, un bon nombre à été remis aux personnes agées, aux hadicapées et au personnels d’apppuis du centre de santé et de référence de Bougouni (CSREF) c’était par une équipe du groupe WhatsApp BOUGOUNI-CITY PUBLIC dirigé par Mme Gadiaga, Aba DIAKITE, Adama Traoré, M. Sidibé, Samba KONE et Moussa SANGARE Ballay.
GROUPE WHATSAPP BOUGOUNI-CITY PUBLIC QUI SOMME NOUS ?
Nous rappelons que BOUGOUNICITY-PUBLIC est une plateforme virtuel WhatsApp qui regroupe plusieurs hautes personnalités de l’administration, de la société civile, des ressortissants de Bougouni vivant : en Europe, en Amérique, Asie, Océanie, dans la sous-région et dans d’autres localités du Mali aussi plusieurs jeunes hommes et femmes leaders en sont membre de ce groupe qui n’a d’autres objectifs l’unité et développement dans la nouvelle région de Bougouni et du reste du Mali.

Moussa SANGARE

0
fb-share-icon0
20
fb-share-icon20

Moussa Sangare

des jeunes activiste qui se dirige vers l'emergence commun

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :